L'Histoire de l'univers de Vexal Suit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Histoire de l'univers de Vexal Suit

Message par Banea Flair le Sam 26 Sep - 17:52

La planète d'origine de l'humanité reste sujet à controverse en fonction des colonies, mais les archives de plusieurs colonies tendent à supposer une théorie commune selon laquelle ce serait la planète Elyvia de l'actuel empire de Valoryde qui aurait été la planète d'origine des hommes, avant qu'ils ne colonisent la majeure partie des planètes habitables de la galaxie. Avec le temps, Valoryde aurait atteint l'apogée de sa puissance jusqu'au jour où les colons de la planète Aclace réclamèrent leur indépendance par les armes et entraînèrent à leur cause d'autres planètes. Alors qu'Aclace parvint à la signature d'un traité de paix qui devait déboucher sur un accord pour d'une part que Valoryde accepte leur indépendance, mais également qu'Aclace ait droit de former une coalition coloniale indépendante avec ses planètes alliées, l'une de ces colonies de la planète Lyrith par le biais d'un complot politique orchestré en secret par Valoryde, prit à son tour les armes contre Aclace et les autres planètes pour ainsi former une colonie indépendante, mais alliée de l'empire de Valoryde, menant ainsi sa guerre face à la coalition d'Aclace. Bien que la guerre se conclut très vite et conduisit au déchirement de la Lyrith connue sous le nom du "Grand Déchirement Lyrithien", de nombreux réfugiés furent accueillis d'un coté parmi les planètes de Valoryde et de l'autre celles d'Aclace. Alors que la coalition d'Aclace était encore jeune aussi bien politiquement qu'économiquement, la venue de réfugiés créa une instabilité économique et logistique imprévisible qui les conduisit à bâtir des stations spatiales où y loger les réfugiés. Mais avec le temps, de nombreuses attaques pirates se manifestèrent au sein d'Aclace et très vite, les stations de réfugiées furent pointées du doigt. Bien que les preuves étaient encore à fournir pour démontrer que les pirates étaient tous vraiment des stations de réfugiés, la coalition finit très vite par arborer une politique discriminatoire fondée sur l'hystérie de peur des réfugiés. C'est après quelques années seulement qu'une station de réfugiés fut détruite. Bien que cela n'a jamais été réellement prouvé, les réfugiés accusèrent la coalition d'Aclace d'avoir organisé la destruction de l'une de ses stations spatiales de réfugiés. Très vite, certains pirates s'allièrent à quelques ex-patriotes de Lyrith et se lancèrent dans une guerre face à Aclace. Valoryde profita de cette situation pour s'allier aux réfugiés de Lyrith en leur fournissant des armes et une poignée d'hommes pour combattre Aclace. C'était là l'occasion rêvée par Valoryde qui pensait pouvoir reconquérir les planètes de la coalition pour revenir à l'apogée de sa puissance. Seulement, tout ne se passa pas comme prévu, car bien que les deux premières années du combat se passèrent au sein d'Aclace, les Lyrithiens finirent par attaquer certaines planètes éloignées de l'empire de Valoryde, à la grande stupeur de ce dernier. La guerre dura près de dix ans, mais elle se conclut sur la conquête de bon nombre de planètes par la Lyrith qui devint très vite une monarchie parlementaire dont le siège du parlement et le palais royale étaient basés sur la planète Vepres.  Bien que Vepres fut donc désignée pour être la planète capitale de ce royaume planétaire, on appela ce royaume le royaume de Lyrith en hommage à la planète d'origine qui était à présent devenu un lieu chaotique où régnaient les champs de ruine et la pollution qui avaient rendu l'atmosphère dépourvue de quantités suffisantes d’oxygène pour pouvoir y vivre. Avec le temps, une nouvelle colonie naquit d'un schisme au sein du royaume Lyrithien entre ceux qui approuvaient la monarchie et ceux qui voyait là une nouvelle forme de politique abusive qui ne représentait en rien les valeurs que défendait autrefois Lyrith ou bien certaines planètes qui ont été réduites à l'état de province par le royaume de Lyrith désiraient récupérer leur indépendance. De ce fait, l'alliance de Fendor naquit par la guerre civile de Lyrith. Aujourd'hui Fendor mène des négociations avec la Valoryde dans le but de maintenir une alliance avec ce dernier afin d'assurer sa sécurité face à l'ambition de reconquête de Lyrith. Alors que les négociations devaient aboutir à une close plus concrète, Aclace savait que l'alliance entre Fendor et Valoryde pourrait représenter une menace pour les planètes de la coalition. Ils planifièrent alors une attaque sur la Valoryde en secret afin de faire porter le chapeau à Fendor pour empêcher cette alliance. Une commission d'enquête fut alors organisée et Aclace dut alors envoyer quelques ambassadeurs afin de négocier avec Valoryde d'une part pour convaincre Valoryde de renoncer à une alliance avec Fendor et surtout de leur faire croire que l'attaque venait de Fendor. C'est précisemment au coeur de cette tension que naitra au cours des négociations une guerre entre Valoryde et Lyrith. Fendor et Aclace savaient qu'une alliance provisoire avec la Valoryde retournerait suffisamment la situation avec leur ennemi commun, la Lyrith, mais surtout que la partie alliée assurerait son maintient contrairement à l'opposant. Cette tension entre Aclace et Fendor pour s'allier à la Valoryde le temps d'une trève suffira à engendrer à petit feu une guerre.
avatar
Banea Flair
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 26/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://vexal-suit-mecha-rpg.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum